Nous avons testé l'année dernière le restaurant doublement étoilé de M. Rabanel à Arles. Nous venions pour profiter d'une cuisine raffinée et passer un moment un peu exceptionnel mais ce ne fut pas du tout le cas... Nous leur avions envoyé un mail pour leur faire part de notre mauvaise expérience mais n'avons jamais reçu de réponse!

La gastronomie étant une de nos passions et après avoir déjà visité quelques tables étoilées, voici le récit de ce que nous avons ressenti, sans animosité ni amertume.
En arrivant, le service pas très accueillant nous convie de nous asseoir dans le "salon" pour déguster les mises en bouche au demeurant excellentes. Nous commandons un verre de vin, et on ne nous propose aucun conseil quand au choix que nous pourrions faire en fonction de ce qui vient. D'ailleurs, nous l'ignorons car aucune carte ne nous a été présentée. Nous constatons également qu'aucun serveur n'a la même tenue, que les costumes sont mal ajustés, pas très nets ni bien repassés et les mains des serveurs pas toujours très propres.
A ce moment là, on nous demande si l'on désire le menu 7 ou 9 plats sans en connaître les différences, ni les prix. Nous choisissons le 7 plats, sans plus de précisions.
L'explication et le service de chaque amuse-bouche est sommaire et hésitante. Juste à ma droite, à environ 20 cm de ma chaise, un bâton d'encens m'enfume et sature mon odorat. Je le retourne dans la terre pour l'éteindre car je préfère nettement l'odeur de la cuisine et l'absence de fumée sur mes vêtements.
Néanmoins nous nous régalons de la pissaladière revisitée et du maquereau/huître.
20150329_12271320150329_123557
A la fin des mises en bouche, nous sommes conviés à passer dans la salle de restauration.
Légère déception sur la décoration de la salle donnant sur les cuisines. Les banquettes n'ont pas le standing de la cuisine, les coussins sont tassés et la garniture usée forme des bouloches. Le dossier est à angle droit, inconfortable au bout de quelques minutes.
Il nous est présenté un plateau de pain très appétissant. La serveuse nous dit alors sans nous laisser le choix qu'elle nous suggère le pain tomates olive, le pain thym citron et celui au cacao en fonction des plats qui suivent (que nous ignorons toujours), puis se mit à les couper. Devant tant d'assurance, nous n'osons demander goûter d'autres pains et nous plions aux choix... de la serveuse. Nous constatons d'ailleurs pour le même menu, que d'autres serveurs suggèrent et coupent d'autres pains à des convives voisins. Les voisins nous regardent, surpris.
20150329_124157
1)Arrive la betterave. La réaction de chaque personne face à nous fût la même. C'est bien fait et bon, mais peut-être un peu trop "betterave"...
20150329_125945
2)La lotte, excellente, cuisson parfaite. Les serveurs, jamais les mêmes, s'enchaînent, empiètent les uns sur les autres. Personne pour proposer un nouveau verre de vin ou remplir l'eau. 
20150329_132906
3)Le carpaccio de taureau, très bon aussi, une vraie découverte. Le service est plus qu'hésitant sur le riz soufflé, à tel point que le serveur nous confie:"normalement le riz doit rester sur le carpaccio sans tomber, mais ce n'est pas possible". Le plat signature n'est pas très bien vendu mais heureusement, la dégustation est à la hauteur.
20150329_13530820150329_135315
Là, on nous enlève le pain sans un mot... Nous en aurions bien mangé quelques bouchées de plus.
Nous ignorons qu'en fait le sucré arrivait.
4)L'ananas, très bon avec le safran fait office de près dessert.
20150329_140550
Mais où est le fromage? Pas de fromage, c'est surement un parti pris, mais cela manque un peu dans un menu étoilé.
5) Nous nous attendions à 2 desserts chacuns. On nous emmène une pomme granny et une tarte citron à partager ! Le serveur nous explique que ce choix est fait pour montrer les desserts du gros menu aux clients dans ce menu 7 plats. Personnellement j'aurai préféré qu'on m'explique cela avant de me retrouver devant le fait accompli pour pouvoir choisir. Peut-être aurions nous pris 2 pommes ou 2 tartes citron...
20150329_14234120150329_142347
6) Café et mignardises...
20150329_143126
7) Où est le 7ème plat? Les mignardises avec le café comptent-elles d'ailleurs pour un plat? Nous ne comprenons pas comment est compté le nombre de plats à déguster.
Nous demandons l'addition, nous avons l'air d'ennuyer un peu le serveur. L'addition tarde à venir et nous quittons les lieux avec la promesse de ne plus revenir. Nous avons la désagréable impression d'avoir été floués...
L'atelier
7 Rue des Carmes
13200 Arles

 

M.